PdF_076 - Soliloques

(Augustin et l'Anonyme médiéval)

Collection : Les Pères dans la Foi

- Que veux-tu savoir ?
- Qui sont Dieu et l’âme.
Augustin lui-même résume en cette phrase lapidaire l’objet et le sujet des Soliloques. L’enjeu de sa vie, de sa recherche, de sa conversion, en découvrant « la Beauté, tard aimée, si ancienne, si nouvelle ».
Prélude aux fameuses Confessions, les Soliloques (terme qui signifie monologue), écrits en 387, l’année de son baptême, expriment le brûlant désir du néophyte à cerner le mystère de Dieu, pour mieux scruter le mystère du cœur humain.
Fort lu, très apprécié, le livre a été en quelque sorte continué et achevé au moyen âge par un moine, disciple du maître d’Hippone, à l’aide de ses autres écrits, en particulier des Confessions. Le travail de cet imitateur anonyme, modeste, est une œuvre remarquable, chef d’œuvre de la maturité médiévale. Digne achévement d’une œuvre de jeunesse.

Traduction, introduction, annotations, guide thématique de Denis Marianelli

Augustin d'Hippone - Soliloques
IV-Ve siècle(s) - Texte original en latin - Soliloquia - CPL 252 - Edition originale :

CSEL 89, 1-98


Traducteur(s) : D. Marianelli

1999, 200 p.

ISBN 2-908587-39-4

15 €

Disponible

Vous pouvez commander ce livre auprès de Catherine Alleaume via un formulaire de contact ou en lui écrivant à l’adresse suivante : 9 rue Vintimille, F-75009 Paris.

Vous pouvez aussi acheter ce livre sur le site de La Procure.


Lire

Certains volumes sont disponibles en ligne (édition complète ou extraits).
Les découvrir

À télécharger

- le catalogue 2015 des Editions Migne
- les normes éditoriales (juin 2013)