Le "Prix Adalbert-Hamman" a été créé en 2003 par l'Association J.-P. Migne pour honorer la mémoire du Père Hamman, ofm (1910-2000), fondateur de l'Association et infatigable éditeur et diffuseur des Pères de l'Église.

Ce prix d'un montant de deux mille euros est décerné tous les deux ans pour aider la publication d'un travail inédit en langue française écrit par un auteur de moins de quarante ans et portant sur les Pères de l'Église (latins, grecs ou orientaux), du premier au dixième siècle. 

Une version PDF de la thèse, accompagnée d'une demande de candidature, de la photocopie d'une pièce d'identité et du rapport de thèse, le tout sous la forme numérique doit parvenir, avant le 15 mai 2022, à l'adresse de la présidente du jury : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le jury, dont la composition est fixée par le Conseil d’Administration de l’Association et qui est présidé par Mme M.-H. Congourdeau (CNRS, directrice de la collection « Pères dans la foi » des Éditions Migne/Cerf), fera connaître sa décision au mois d'octobre 2022, et celle-ci sera communiquée aux candidats. Dans l'impossibilité de départager deux candidats, le Prix sera partagé entre ces deux candidats.

Le montant du prix sera versé à la maison d'édition choisie par le lauréat, sur présentation d'un devis pour la publication de l'ouvrage.

 

Le Prix Hamman 2019 a été conjointement attribué 

à la thèse de Marie-Ève GeigerLes Homélies de Jean Chrysostome In principium Actorum (CPL 4371) : édition critique, traduction et commentaire

et à la thèse d'Arnaud PerrotLe législateur incertain. Recherches sur la contribution ascétique de Basile de Césarée. 

Le Prix Hamman 2017 a été attribué à la thèse de Nathalie RequinÉtude de l'exégèse d'Augustin d'Hippone sur les Évangiles de Matthieu et de Luc : traduction et commentaire des Quaestionum evangeliorum libre duo (CPL 275).

Le Prix Hamman 2014 a été attribué à la thèse d'Anne-Catherine Baudoin, Ponce Pilate: la construction d'une figure dans la littérature patristique et apocryphe, qui sera publiée par les Études Augustiniennes.

Le Prix Hamman 2012 a été attribué conjointement à la thèse de Matthieu Cassin, L’écriture de la polémique à la fin du IVe siècle : Grégoire de Nysse, Contre Eunome III, pour la publication de l’édition aux Sources Chrétiennes, et à celle de Mickaël Ribreau, Le Contra Iulianum de saint Augustin : Introduction générale ; édition, traduction et commentaire du livre III...

2010 a été l’année du numéro 100 des Pères dans la foi, mais c'est aussi celle du 100e anniversaire de la naissance du Père A.-G. Hamman. À l’occasion de cette manifestation a été remis le Prix Hamman 2009-2010, exceptionnellement décerné à deux lauréates : Hélène Grelier et Fabienne Jourdan.

Le Prix 2007 a été attribué à Sébastien Morlet pour sa thèse intitulée La Démonstration évangélique d’Eusèbe de Césarée, Étude sur l’apologétique chrétienne à l’époque de Constantin...

Le Prix A.-G. Hamman 2005 a été attribué à Xavier Moralès pour sa thèse sur La Théologie trinitaire de saint Athanase d'Alexandrie...