PdF_084 - Sur la mort de son frère

(Ambroise de Milan)

Collection : Les Pères dans la Foi

En 378, Ambroise, évêque de Milan, perdait son frère bien-aimé Satyre. Ce malheur nous vaut deux admirables textes qui unissent l'art achevé des Consolations antiques et l'espérance chrétienne de la résurrection des morts.
Dans une première oraison funèbre, prononcée lors des funérailles de son frère, Ambroise laisse éclater la douleur que ressent tout homme lorsqu'un être cher lui est arraché. Une semaine plus tard, il prononce sur la tombe un discours plus apaisé, une méditation sur la mort et la résurrection qui n'efface pas la douleur mais l'adoucit dans l'espérance des retrouvailles.
La douleur d'un frère, la consolation d'un pasteur : ce sont ces deux faces d'une méditation sur la mort, poignante de sincérité et remplie d'espérance, que ces deux oraisons funèbres offrent au lecteur moderne. Elles n'ont rien perdu de leur actualité, car le drame qui fut à leur origine (la perte d'un être aimé) est toujours le lot de notre humanité.

Traduction de M. Bonnot et D. Marianelli
Introduction, notes et guide thématique de D. Marianelli

Référence du texte original :

Ambroise de Milan - Sur la mort de son frère
IVe siècle(s) - Texte original en latin - De excessu fratris - CPL 157 - Edition originale :

Biblioteca ambrosiana 18, p. 24-158


Traducteur(s) : M. Bonnot - Réviseur(s) : D. Marianelli

2002, 136 p.

ISBN 2-908587-47-5

14 €

Disponible

Vous pouvez commander ce livre auprès de Catherine Alleaume via un formulaire de contact ou en lui écrivant à l’adresse suivante : 9 rue Vintimille, F-75009 Paris.

Vous pouvez aussi acheter ce livre sur le site de La Procure.


Lire

Certains volumes sont disponibles en ligne (édition complète ou extraits).
Les découvrir

À télécharger

- le catalogue 2015 des Editions Migne
- les normes éditoriales (juin 2013)