PdF_092 - La mystagogie

(Maxime le Confesseur)

Collection : Les Pères dans la Foi

La Mystagogie de Maxime le Confesseur (VIIe s.) est un des plus beaux commentaires de la liturgie eucharistique.
Pour Maxime, dans le droit fil du concile de Chalcédoine (451), la contemplation de l'église (nef et sanctuaire) et des rites qui y sont accomplis nous introduit dans le mystère du Christ, vrai Dieu et vrai homme, et de son Église, lieu où s'opère la coopération entre Dieu et les hommes. Loin de s'opposer, l'action humaine et l'action divine se conjuguent pour former une symphonie où chaque élément joue sa partition.
La coopération de l'humain et du divin en Christ, que reproduit la liturgie, nous offre un modèle à partir duquel devient pensable une unité qui sauvegarde les différences: quelle tâche est plus urgente pour notre monde écartelé?

Introduction, traduction, notes, glossaires et index par Marie-Lucie Charpin-Ploix.

Référence du texte grec original :

Maxime le Confesseur - La Mystagogie - La mystagogie
VI-VIIe siècle(s) - Texte original en grec - Mystagogia - CPG 7704 - Edition originale :

C. Boudignon, thèse, Aix-en-Provence 2000


Traducteur(s) : M.-L. Charpin-Ploix

2005, 201 p.

ISBN 2-908587-53-X

19 €

Disponible

Vous pouvez commander ce livre auprès de Catherine Alleaume via un formulaire de contact ou en lui écrivant à l’adresse suivante : 9 rue Vintimille, F-75009 Paris.

Vous pouvez aussi acheter ce livre sur le site de La Procure.


Lire

Certains volumes sont disponibles en ligne (édition complète ou extraits).
Les découvrir

À télécharger

- le catalogue 2015 des Editions Migne
- les normes éditoriales (juin 2013)